Sylvain Eyraud

Takasago

Global Marketing Fine fragrance, Beauty, Lifestyle & Communication Director

Directeur Global Marketing Fine fragrance, Beauty, Lifestyle & Communication

 « Je suis un amoureux des marques. Un amoureux de la beauté. Un amoureux du parfum. Et j’aime les raconter ». Voilà comment se définit Sylvain Eyraud, avec la chaleur et l’enthousiasme d’un Méditerranéen. Sa passion : communiquer le monde du parfum, des maisons, des savoir-faire, et les histoires des hommes et des femmes qui les portent.

Entré chez Takasago à Paris en 2017, Sylvain a une vision à 360° du monde de la parfumerie. Il a impulsé le changement à la fois au sein des marques et d’une maison de composition. Un défi relevé avec succès chez Puig en tant que Directeur Marketing et Communication France de 2013 à 2017. À ce poste, il réunit, pour la première fois, marketing opérationnel, médias et digital, relations presse et retail. Il développe la stratégie opérationnelle premium avec Prada, Valentino et Comme des Garçons, intègre Jean-Paul Gaultier dans le portefeuille de la société et lance avec succès Invictus de Paco Rabanne.

De 2008 à 2013, chez L’Oréal, en tant que Global Fragrance Axis Director de Giorgio Armani Parfums, il développe le plus grand succès féminin de la maison italienne, Sí Eau de Parfum, incarné par Cate Blanchett. Il redéfinit complètement l’offre niche et la stratégie globale d’Armani/Privé, fait monter en puissance les piliers masculins mondiaux de la marque, Acqua di Giò et Armani Code, et ressuscite l’héritage de la maison grâce à la mythique Eau pour Homme incarnée par M. Armani en personne.

« Aujourd’hui, chez Takasago, j’envisage ma mission comme une transformation de l’intérieur d’un challenger qui a une position leader en Asie, en identifiant ses points forts et ses différentiateurs clés, pour les faire s’épanouir et les faire connaître », dit-il.

Un part de ce challenge consiste à jeter un pont entre le monde des marques et celui de la parfumerie. Entre les créateurs et les parfumeurs. À les amener à parler le même langage.

À Takasago, Sylvain pense qu’il a apporté une connexion entre la nature brute et ses ingrédients durables, et le monde des parfumeurs. Mais aussi une vision de l’avenir de la fragrance et de la beauté, nourrie par le partenariat de la maison avec de grandes agences de tendances et des consultants externes. Pour lui, l’un ne va pas sans l’autre. Sa devise ? « Les mains dans la terre, les yeux dans les étoiles. »

Conférence
  • Chine : Nouvel eldorado du parfum ?